Actualités
L'Afrique veut une réforme du Conseil de sécurité qui lève l'injustice historique à son égard M. Attaf s'entretient avec son homologue congolais M. Attaf reçoit la Secrétaire d'Etat chargée des organisations internationales de Guinée Equatoriale M. Attaf s'entretient avec le chargé de gestion du ministère libyen des Affaires étrangères et de la... M. Attaf s'entretient avec son homologue sierra-léonais Algérie-ONU : Election de l'Algérie au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour ... L'Algérie élue à la vice-présidence de la 79e session de l'Assemblée générale de l'ONU Sommet Afrique-Corée : chargé par le président de la République, M. Attaf participe au segment relat... Chargé par le président de la République, Attaf à Séoul pour la Réunion ministérielle préparatoire d... M. Attaf s'entretient avec le Secrétaire général de l'OCS M. Bendjama plaide pour la relance du processus de règlement politique de la crise en Syrie Le Forum sur la coopération sino-arabe salue le rôle de l'Algérie au Conseil de sécurité en faveur l... Attaf plaide depuis Pékin pour que le soutien à la cause palestinienne soit au coeur du partenariat ... L'Algérie lauréate du prix SMSI 2024 Conseil de sécurité: l'Algérie demande une réunion de consultation urgente à huis-clos sur la situat... L'Algérie prend acte avec satisfaction de l'ordonnance de la Cour Internationale de Justice concerna... L'Algérie signe le communiqué final de la Conférence diplomatique et le Traité sur la propriété inte... Arrivée de M. Attaf à Dakar en qualité d'Envoyé spécial du président de la République Entretien téléphonique entre M. Attaf et le ministre iranien par intérim des Affaires étrangères Au Conseil de sécurité, l'Algérie exige une enquête internationale sur le génocide sioniste à Ghaza
Bougies diplomatiquesSlider

Le Consulat général d’Algérie à Lille annonce un changement pour le 16 avril 2024

Le Consulat général d’Algérie à Lille a annoncé, ce samedi 6 avril, un changement important concernant ses prestations en faveur des Algériens établis dans sa circonscription. Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, la représentation diplomatique a indiqué que cette nouveauté qui aura pour objet d’améliorer la qualité de service, interviendra à partir du 16 du mois en cours.

L’initiative a été saluée par beaucoup, notamment le député de l’émigration Abdelouahab Yagoubi qui a été parmi les premiers à applaudir la décision. « Je salue la décision du Consul Général d’Algérie à Lille, qui essaye de surmonter les difficultés de l’afflux massif de nos citoyens pour les procédures de renouvellement de leur passeport », a en effet affirmé le député de la zone France-Nord.
Cette nouvelle disposition concerne les demandes de passeport biométrique qui se feront désormais sur rendez-vous, a fait savoir le Consulat général d’Algérie à Lille.

Pour le Consulat général d’Algérie à Lille, les demandes de passeport vont se faire sur rendez-vous

« Dans le cadre de l’amélioration des prestations consulaires et afin de garantir une meilleure qualité de service assuré par le Consulat général d’Algérie à Lille, il est porté à la connaissance des ressortissants algériens établis dans la circonscription du Consulat général d’Algérie à Lille qu’à partir de mardi 16 avril 2024, les demandes de passeport biométrique se feront uniquement sur rendez-vous à prendre sur le site du consulat général », a annoncé la représentation diplomatique dans son communiqué.

Par ailleurs, le même député est revenu à la charge pour appeler encore une fois à la suppression de l’obligation de présentation d’un passeport pour les Algériens établis à l’étranger désirant rentrer au pays.

« Nous attendons toujours l’annulation de l’instruction qui perpétue cette mesure arbitraire, comme cela s’est produit il y a quelques jours quand le Président de la République a annoncé l’arrêt de l’exclusion arbitraire des « Harraga » du droit d’accès aux prestations consulaires comme l’obtention de passeports », a écrit en effet Abdelouahab Yagoubi dans sa publication. Le député estime que « permettre aux Algériens de rentrer au pays avec la carte d’identité nationale biométrique sécurisée réduira de deux tiers l’affluence dans nos consulats ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + dix =

Bouton retour en haut de la page