Actualités
L'Afrique veut une réforme du Conseil de sécurité qui lève l'injustice historique à son égard M. Attaf s'entretient avec son homologue congolais M. Attaf reçoit la Secrétaire d'Etat chargée des organisations internationales de Guinée Equatoriale M. Attaf s'entretient avec le chargé de gestion du ministère libyen des Affaires étrangères et de la... M. Attaf s'entretient avec son homologue sierra-léonais Algérie-ONU : Election de l'Algérie au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour ... L'Algérie élue à la vice-présidence de la 79e session de l'Assemblée générale de l'ONU Sommet Afrique-Corée : chargé par le président de la République, M. Attaf participe au segment relat... Chargé par le président de la République, Attaf à Séoul pour la Réunion ministérielle préparatoire d... M. Attaf s'entretient avec le Secrétaire général de l'OCS M. Bendjama plaide pour la relance du processus de règlement politique de la crise en Syrie Le Forum sur la coopération sino-arabe salue le rôle de l'Algérie au Conseil de sécurité en faveur l... Attaf plaide depuis Pékin pour que le soutien à la cause palestinienne soit au coeur du partenariat ... L'Algérie lauréate du prix SMSI 2024 Conseil de sécurité: l'Algérie demande une réunion de consultation urgente à huis-clos sur la situat... L'Algérie prend acte avec satisfaction de l'ordonnance de la Cour Internationale de Justice concerna... L'Algérie signe le communiqué final de la Conférence diplomatique et le Traité sur la propriété inte... Arrivée de M. Attaf à Dakar en qualité d'Envoyé spécial du président de la République Entretien téléphonique entre M. Attaf et le ministre iranien par intérim des Affaires étrangères Au Conseil de sécurité, l'Algérie exige une enquête internationale sur le génocide sioniste à Ghaza
ÉvénementSlider

Attaf plaide depuis Pékin pour que le soutien à la cause palestinienne soit au coeur du partenariat sino-arabe

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a mis en avant, jeudi depuis Pékin, les réalisations accomplies au niveau international durant deux décennies de partenariat sino-arabe, des partenaires attachés aux principes et aux valeurs consacrés par la Charte des Nations unies, appelant à mettre la défense de la cause palestinienne au cœur des priorités majeures de ce partenariat. Dans son allocution lors des travaux de la 10e Réunion ministérielle du Forum de coopération sino-arabe, M. Attaf a affirmé que cette nouvelle édition du Forum constituait une halte pour que tout un chacun puisse « procéder à une évaluation, deux décennies après la création de cet important mécanisme », une évaluation qu’il a estimée « positive, au vu des réalisations accomplies durant ces deux décennies de partenariat sino-arabe ». Cette évaluation positive « nous permet de constater en toute honnêteté et avec conviction, que nous avons réussi, de prime abord, à consacrer notre convergence politique, à approfondir notre partenariat économique et à renforcer notre rapprochement culturel et humain. Nous avons réussi, aussi, à améliorer notre positionnement collectif en tant que partenaires pleinement attachés aux principes, aux valeurs et aux idéaux de la Charte de l’humanité, la Charte de l’ONU », a-t-il ajouté. « Nous avons réussi, en troisième lieu, à édifier un modèle de coopération et de partenariat (…) qui pourra servir d’exemple à suivre, pour encourager l’établissement de relations équilibrées dans un monde connaissant un déséquilibre et une dépréciation des valeurs, une accumulation des manifestations de la polarisation, des tiraillements et des confrontations, avec tout ce qu’ils entrainent comme leurs lourdes conséquences sur tous ». Partant de ces succès, M. Attaf a mis l’accent sur la nécessité pour « le partenariat arabo-chinois de placer en tête de ses priorités majeurs, en cette conjoncture, le soutien à la cause palestinienne face à l’agression israélienne qui n’a que trop duré contre Ghaza, victime d’une barbarie et d’une brutalité sans précédent dans l’histoire de l’humanité ». Il a souligné l’impératif que la position commune vis-à-vis de cette cause juste, confirme « aujourd’hui, la responsabilité constante qui incombe à la communauté internationale, notamment au Conseil de sécurité », ajoutant que « si ce Conseil a échoué à empêcher les bombardements, la destruction, et le déplacement forcé des populations de Ghaza, il devrait aujourd’hui soutenir l’élan international croissant en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine et son adhésion en tant que membre de plein droit à notre organisation onusienne, et mettre un terme à des décennies d’impunité, et de non reddition de compte dont jouit l’occupation israélienne coloniale », a-t-il relevé. L’occasion était pour M. Attaf de saluer « la position honorable de la Chine vis-à-vis de l’agression israélienne incessante contre Ghaza et de la question palestinienne dans son ensemble, ainsi que le soutien de ce pays ami depuis son siège permanent au Conseil de sécurité aux différentes initiatives présentées par l’Algérie en tant que membre arabe de ce même Conseil, en soutien à nos frères Palestiniens, y compris le projet de résolution présenté il y a seulement deux jours concernant la situation désastreuse à Rafah, en Palestine ». Au volet économique du partenariat sino-arabe, M. Attaf s’est félicité de la croissance continue du volume des échanges commerciaux bilatéraux, mettant en avant l’adhésion de tous les pays arabes à l’ambitieuse initiative de « la Ceinture et la Route » lancée par la Chine en 2013. Dans ce contexte, le ministre a indiqué que « l’Algérie aspire à davantage de réalisations sur la voie du renforcement des investissements bilatéraux, en vue de hisser le partenariat sino-arabe à des horizons plus larges, pour sa pérennisation, notamment à travers le transfert des connaissances, des expertises, et des technologies aux économies des pays arabes. « Nous apprécions et valorisons le plan d’action futur, riche et ambitieux, présenté dans la matinée par le Président de la République populaire de Chine », a ajouté le ministre, réaffirmant « l’attachement de l’Algérie au partenariat stratégique global l’unissant à la République populaire de Chine, pays ami, depuis 2014 », un partenariat marqué par un élan croissant et un développement continu, dans le cadre de la consécration des conclusions importantes ayant couronné la visite d’Etat effectuée, l’année dernière, par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune en Chine. « Les bases du partenariat stratégique sino-algérien reposent sur la confiance, l’entente, la coopération et la solidarité, et c’est sur ces mêmes bases solides, que nos deux pays ont réussi à baliser la voie pour une coopération gagnant-gagnant mutuellement bénéfique, caractérisée par une prise en charge équilibrée et équitable des intérêts de nos deux pays amis », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =

Bouton retour en haut de la page