Actualités
L'Afrique veut une réforme du Conseil de sécurité qui lève l'injustice historique à son égard M. Attaf s'entretient avec son homologue congolais M. Attaf reçoit la Secrétaire d'Etat chargée des organisations internationales de Guinée Equatoriale M. Attaf s'entretient avec le chargé de gestion du ministère libyen des Affaires étrangères et de la... M. Attaf s'entretient avec son homologue sierra-léonais Algérie-ONU : Election de l'Algérie au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour ... L'Algérie élue à la vice-présidence de la 79e session de l'Assemblée générale de l'ONU Sommet Afrique-Corée : chargé par le président de la République, M. Attaf participe au segment relat... Chargé par le président de la République, Attaf à Séoul pour la Réunion ministérielle préparatoire d... M. Attaf s'entretient avec le Secrétaire général de l'OCS M. Bendjama plaide pour la relance du processus de règlement politique de la crise en Syrie Le Forum sur la coopération sino-arabe salue le rôle de l'Algérie au Conseil de sécurité en faveur l... Attaf plaide depuis Pékin pour que le soutien à la cause palestinienne soit au coeur du partenariat ... L'Algérie lauréate du prix SMSI 2024 Conseil de sécurité: l'Algérie demande une réunion de consultation urgente à huis-clos sur la situat... L'Algérie prend acte avec satisfaction de l'ordonnance de la Cour Internationale de Justice concerna... L'Algérie signe le communiqué final de la Conférence diplomatique et le Traité sur la propriété inte... Arrivée de M. Attaf à Dakar en qualité d'Envoyé spécial du président de la République Entretien téléphonique entre M. Attaf et le ministre iranien par intérim des Affaires étrangères Au Conseil de sécurité, l'Algérie exige une enquête internationale sur le génocide sioniste à Ghaza
ÉvénementSlider

Algérie-ONU : Election de l’Algérie au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour la période 2025-2027

L’Algérie a été élue vendredi, avec une très large majorité de 185 voix sur les 190 pays ayant participé au vote, en qualité de membre au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) pour un mandat de 3 ans, à compter du 1 janvier 2025 au 31 décembre 2027. Avec cette élection qui a eu lieu, le 7 juin 2024, à New York, lors de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies, l’Algérie devient membre de cet organe principal de l’ONU, pour la huitième fois de son histoire. En effet, l’Algérie y a déjà siégé pour les périodes 1964-1966, 1979-1981, 1983-1985, 1990-1992, 1998-2000, 2007-2009 et 2011-2013, rappelle t-on. Cette brillante élection reflète la confiance dont jouit l’Algérie au sein de l’ONU et marque une reconnaissance avérée de sa capacité à apporter l’expertise et l’engagement nécessaires en faveur de la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030. L’Algérie consolide ainsi encore davantage sa présence au sein des instances les plus influentes des Nations Unies. A travers cette élection, la diplomatie algérienne, et en application des directives du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, ambitionnera de contribuer de manière significative à l’élaboration de recommandations politiques innovantes, susceptibles d’accélérer la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030, ainsi que le renforcement du développement, qui est la voie essentielle pour combler les disparités au sein et entre les nations, et ce, en étroite collaboration avec les autres parties prenantes de l’ECOSOC. L’Algérie s’assigne des objectifs de la plus haute importance durant son mandat au conseil, parmi lesquels : le renforcement de la solidarité internationale, la contribution au développement social et économique, faire face aux défis liés à l’occupation étrangère et à l’application du principe d’autodétermination, les contributions aux fonds internationaux et régionaux dédiés au financement des activités de développement ou à l’aide humanitaire, ainsi que l’encouragement des flux d’investissements étrangers directs. L’Algérie demeure résolue à s’engager en faveur de la coopération multilatérale et du développement mondial, et à promouvoir les valeurs fondamentales au cœur de la mission des Nations Unies que sont  »la paix, le développement et les droits de l’homme ». Le Conseil économique et social représente l’un des principaux organes des Nations-Unies, et il est considéré comme la principale plateforme chargée de discuter les questions économiques, sociales, culturelles, de santé, de droits de l’homme, de femmes et des jeunes. Il est également chargé de coordonner les activités des organes, agences et programmes concernés des Nations Unies. Cet organe est composé de 54 membres, dont 18 sont élus chaque année par l’Assemblée générale de l’ONU pour un mandat de trois ans.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 12 =

Bouton retour en haut de la page